Leaders mondiaux et champions de l’éducation parlent du GPE

Ces leaders et champions savent le pouvoir de l’éducation. Ils soutiennent le travail du Partenariat mondial pour l’éducation pour que l’éducation devienne une réalité pour des millions de filles et de garçons dans le monde entier.

« La Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation est notre première occasion de traduire les engagements politiques en soutien concret. »

António Guterres

Secrétaire général des Nations Unies

« Tous les enfants, partout dans le monde, devraient pouvoir recevoir une éducation de qualité. C’est pourquoi je suis fière du partenariat entre la Fondation Clara Lionel et les leaders en matière d’éducation tels que le Partenariat mondial pour l’éducation. »

Rihanna

Ambassadrice mondiale du GPE

« L’éducation est le droit de toute fille, de tout être humain. Je suis fière de faire partie des ambassadeurs du Partenariat mondial pour l’éducation. J’espère que les dirigeants mondiaux réussiront leur propre examen et se résoudront à tenir leur promesse chaque jour, dans chaque pays, et dans chaque salle de classe. »

Malala

Lauréate du prix Nobel de la paix
Co-fondatrice, Malala Fund

« Le Partenariat mondial pour l’éducation a investi de manière considérable dans l’éducation, contribuant à ce que 72 millions d’enfants supplémentaires aillent à l’école primaire depuis 2002, notamment au Sénégal. »

Macky Sall

Président du Sénégal

« J’ai décidé que l’éducation serait une priorité absolue de la politique étrangère et de développement de la France. L’éducation mérite notre ambition commune. Avec le Sénégal, les Nations Unies, le GPE et tous nos partenaires, nous augmenterons les engagements mondiaux l’année prochaine lors de la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation à Dakar. »

Emmanuel Macron

Président de la France

« En 2018, les dirigeants auront l’occasion de tourner la page sur la crise de l’éducation des filles – cela commencera en finançant complètement le Partenariat mondial pour l’éducation. »

Gayle Smith

Président, ONE Campaign

« Pour notre avenir, rien n’est plus important que l’éducation … La mondialisation et les changements technologiques jettent une ombre de doute sur les emplois futurs. Aujourd’hui, nous devons éduquer nos enfants pour des emplois qui n’existent même pas. Les systèmes éducatifs doivent se développer, innover, être prêts à changer. Et nous devons faire tout cela ensemble, avec beaucoup de dialogues. Nous parviendrons aux objectifs de paix, mettant fin à la pauvreté et s’attaquant au changement climatique, uniquement si tous les pays y œuvrent ensemble. »

Mauricio Macri

Président de l’Argentine

« Éduquer la nouvelle génération est le meilleur investissement que nous puissions faire pour notre prospérité future. L’appui au Malawi du Partenariat mondial pour l’éducation est vital. »

Arthur Peter Mutharika

Président du Malawi

« En période de déplacement, l’éducation est essentielle. L’éducation donne de l’espoir aux enfants lorsqu’ils en ont le plus besoin, et façonne les compétences nécessaires pour l’avenir. Le GPE apporte l’appui indispensable aux pays pour que les enfants réfugiés puissent être scolarisés dans les écoles locales et fait en sorte que les tous enfants puissent apprendre. C’est possible. Leur avenir en dépend. »

Filippo Grandi

Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés

« Pour mettre fin à l’épidémie de SIDA, il faut que les femmes et les filles soient autonomisées grâce à l’éducation. Le GPE montre que l’éducation est un investissement intelligent. »

Michel Sidibé

Directeur exécutif, UNAIDS

«Nous reconnaissons que l’éducation est essentielle pour bâtir des communautés productives, plus sûres et plus saines. C’est l’un des meilleurs investissements que nous puissions faire pour autonomiser les jeunes générations. L’Argentine s’engage à soutenir le Partenariat mondial pour l’éducation en mobilisant les ressources nécessaires pour que les enfants du monde entier aient accès à une éducation équitable et de qualité. »

Jorge Faurie

Ministre des Affaires étrangères, Argentine

« Nous avons la possibilité de faire naître une génération de l’apprentissage. Nous ne pouvons pas laisser un seul enfant sans éducation, et une reconstitution réussie des ressources du GPE représente un aspect crucial de l’accroissement du financement de l’éducation qui est devenu une nécessité urgente. »

Gordon Brown

Envoyé spécial de l’ONU pour l’éducation mondiale

« Le secteur privé africain a la responsabilité d’appuyer la transformation du système éducatif pour les générations actuelles et futures. Ecobank et sa fondation soutiennent les investissements du Partenariat mondial pour l’éducation afin de transformer l’éducation en moteur de prospérité et d’inclusion économique. »

Ade Ayeyemi

Directeur général, Ecobank Transnational